L’équipe artistique

Autour de Julien Joubert, compositeur et directeur musical de La musique de Léonie, travaillent plusieurs personnes :

Des chefs de choeur : Marie-Noëlle Maerten, Corinne Barrère et Anne Goniaux

Des auteurs : Gaël Lépingle, Eric Herbette et Jean-Luc Moreau

Des metteurs en scène : Gaël Lépingle et Hugo Zernati

Un chef d’orchestre : Clément Joubert

Julien Joubert

Comédies musicales (écrites avec Gaël Lépingle), musique symphonique et une soixantaine d’opéras pour enfants, dont plusieurs créés et enregistrés par la Maîtrise de Radio France.

Après des études instrumentales (violoncelle et piano), c’est essentiellement avec le piano et le chant que Julien Joubert exerce aujourd’hui son activité d’interprète.

Titulaire du Certificat d’Aptitudes aux fonctions de professeur de Formation Musicale, il s’est spécialisé dans la coordination de spectacles musicaux. Il est professeur au conservatoire d’Orléans.

Passionné par toutes les musiques (classique, film ou musique légère), il lie dans chacune de ses activités musicales (composition, enseignement, chant…) modernité et émotion dans un constant souci d’accessibilité.

Mais qui est Julien Joubert, ce musicien qui est capable de vous expliquer les constructions de Ligeti, comme de vous animer une soirée de « piano-bar » pendant des heures ?Julien Joubert est un compositeur “vivant” : c’est-à-dire qu’on peut lui faire part à tout moment de nos remarques, qu’il peut nous expliquer à tout moment ce qu’il a voulu dire ça et là, qu’il peut modifier l’œuvre au fur et à mesure du travail… Mais, surtout, qu’on peut prendre un verre avec lui (ce qui n’est guère possible avec Beethoven ou Brahms…), et faire ainsi disparaître le nuage mystérieux dans lequel nous entourons si souvent les compositeurs. Peut-être est-ce une sorte d’artisan, un praticien qui écrit ou un écrivain qui joue. En toute normalité et avec une grande passion. Cependant, cette “normalité” est difficile à atteindre aujourd’hui. En effet, quel langage utiliser, quelle technique, quel style ? Je crois que Julien Joubert apporte une réponse simple : parler le langage de la rue. En prenant la “variété” comme point de départ, en construisant à partir de repères simples un tissu polyphonique et rythmique de plus en plus complexe, on emmène le public à un ensemble riche avec plusieurs niveaux de compréhension. Grâce à une oreille de 360°, ce “zappeur” qu’est Julien Joubert, capable de passer de Gainsbourg à Webern, nous mène de l’énorme cliché au décryptage le plus secret, de la “sucrerie” d’un slow jusqu’à la référence wagnérienne. Et cela au service de la sensibilité et de l’intelligence.

Toni Ramon (1966-2007)

Ancien directeur de la maîtrise de Radio France

Les membres de l’équipe

Autour de Julien Joubert, des chefs de chœur, un chef d’orchestre, des auteurs, des metteurs en scène…

marie noelle maerten

Marie-Noëlle Maerten

Chef de chœur

Marie-Noëlle Maerten a commencé sa formation au sein des « Petits chanteurs de Valenciennes » et au Conservatoire de la même ville en chant et violon. Elle poursuit son parcours au Conservatoire de Lille dans la classe de Claire Marchand. Après avoir participé en tant que soprano à divers ensemble vocaux (Maîtrise de Radio France, Maîtrise Notre-Dame de Paris, les Demoiselles de Saint Cyr et l’Ensemble vocal Intermezzo), Marie-Noëlle Maerten se tourne vers la direction de Choeur.

Sa réputation en matière de travail de la voix de l’enfant l’amène à assurer de nombreux stages de formation et à conseiller les maîtrises en création en France. Elle est régulièrement appelée pour diriger des oeuvres pour choeur de jeunes ou d’adultes.

Avec « La Musique de Léonie », structure proposant stages, concerts et créations pour le plus grand nombre, elle crée en 2008 l’ensemble vocal « La bonne chanson » puis en 2011 la Maîtrise de Léonard, choeur d’enfants basé à Saint jean de Braye qui propose aux jeunes de l’agglomération une formation musicale et vocale liée à la production scénique.

Très investie à la Maîtrise de Radio France depuis de nombreuses années et après avoir occupé les fonctions de chef de choeur assistant, de conseillère aux études et de déléguée pédagogique, Marie-Noëlle Maerten est nommée directrice musicale adjointe de la Maîtrise de Radio France, à compter du 1er décembre 2015.

corinne barrere

Corinne Barrère

Chef de chœur

Après un DEUG de musicologie et un DUMI au sein de l’université de Toulouse le Mirail, Corinne Barrère intègre l’équipe Musicale du Moulin des Sittelles, centre musical situé dans le Tarn.
Pendant 10 ans elle intervient et forge son expérience auprès de publics très diversifiés : Etablissements scolaires, structures spécialisées, petite enfance, chant choral, formation d’enseignants…

En 2005 sa rencontre avec Julien Joubert et l’équipe de la musique de Léonie bouleversent ses orientations professionnelles. Elle se découvre alors un intérêt profond pour le chant choral et se lance avec eux dans des projets toujours plus nombreux et ambitieux.
Stages d’été, choeur amateur, choeur parisien, choeur opéra… et bien d’autres projets encore.

En septembre 2014, Corinne quitte le Tarn pour le Loiret et intègre pleinement l’équipe de La musique de Léonie en gardant un lien privilégié avec certains ensembles vocaux tarnais avec qui elle continue de mener certains projets.

anne goniaux

Anne Goniaux

Chef de chœur

Passionnée de musique, violoniste de formation, chanteuse, Anne Goniaux acquiert au fur et à mesure de sa carrière de professeur des écoles la conviction que la musique, placée au cœur des apprentissages, est le meilleur vecteur d’éducation qui soit. 

Elle mène, au sein des écoles dans lesquelles elle enseigne, avec des enfants de tous âges, des projets musicaux qui placent le groupe au centre des réalisations et constate à quel point ceux-ci sont bénéfiques pour les enfants.

Lorsqu’elle fait la rencontre de Julien Joubert et de l’équipe de La musique de Léonie en 2012, “faire chanter” devient une évidence pour Anne, qui se forme alors en direction de chœur et en chant, se consacrant pleinement à la musique.  

Forte de son expérience de pédagogue, Anne se fait le relais de nombreux enseignants pour le développement de projets musicaux éducatifs avec La musique de Léonie mais aussi la Philharmonie de Paris. 

Chef de chœur pour des projets scolaires de la maternelle au collège, pour des concerts participatifs, pour DEMOS,  Anne est également formatrice et chanteuse (Ensemble Romances sans paroles).

Elle dirige depuis 2019 les chœurs d’enfants et d’adultes de La musique de Léonie à Paris, et est aujourd’hui co-directrice de La musique de Léonie. 

Clément-Joubert-

Clément Joubert

Chef d’orchestre / orchestrateur

Il fut élève au Conservatoire d’Orléans. Ses études furent sanctionnées par des premiers prix de flûte et de musique de chambre, des premières médailles de piano et un premier prix (flûte) au concours régional.
Il obtient ensuite un premier prix du CNR de Boulogne-Billancourt (flûte) ainsi qu’un Diplôme de Formation Supérieure en direction d’orchestre, un prix d’Analyse et un prix d’Orchestration au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.
Professeur d’enseignement artistique, il enseigne, au conservatoire d’Orléans depuis 1999, la flûte, puis la Direction d’orchestre et l’orchestration. Il y est également responsable des orchestres symphoniques.

Clément Joubert fut aussi le directeur artistique et musical d’Opus Campus et de l’orchestre symphonique du Loiret. Il a eu l’occasion de diriger l’orchestre symphonique de l’Académie musicale du Cher, l’ensemble Sotto Voce, l’orchestre Ostinato, l’orchestre des élèves du CNR de Nantes, et d’être le directeur musical de l’orchestre Opus 16 et de l’ensemble de cuivres Villette-Brass.
Il a également été l’assistant de David Stern et de John Nelson à l’Ensemble Orchestral de Paris et de Krystof Penderecki à l’occasion du festival « Aspects des Musiques d’Aujourd’hui » de Caen.

Sa connaissance du monde de l’enseignement (musical et général) et son expérience des concerts lui offrent une très large ouverture vers tous les publics.

Enfin, de nombreux ensembles ont fait appel à ses services comme directeur musical pour des enregistrements ou comme arrangeur et orchestrateur pour des arrangements : L’orchestre Philharmonique de Radio-France, l’orchestre du Capitole de Toulouse, le Feeling brass quintet (Romain Leleu)…

Il est actuellement directeur et chef d’orchestre  La Fabrique Opéra Val de Loire et de L’innatendu, orchestre symphonique.

Gael Lépingle

Gaël Lépingle

Réalisateur, auteur, metteur en scène

Il est l’auteur de nombreux livrets d’opéras pour choeurs, écrits pour Alexandros Markes, Marc Lys, et essentiellement Julien Joubert : Le secret d’Eva L., la Reine des glaces, Un renard de roman, L’Atelier du Nouveau monde, etc. Il en assure régulièrement la mise en scène.

Ses films documentaires sont régulièrement projetés lors des festivals. « La prisonnière du Pont au Dions » a reçu le prix Georges de Beauregard au FID, Festival International du film de Marseille en 2006, où son long métrage “Julien” a reçu le prix de la compétition française en 2010.
Outre “Temps calme“, il a réalisé deux films musicaux, écrits avec Julien Joubert : “La Nuit tombée ” (fiction, 30 min, 2014) ainsi que “Une jolie vallée ” (documentaire, 54 min, 2015), tiré de leur création  “Les Trois mousquetaires”.

eric herbette

Eric Herbette

Auteur

Eric Herbette est un auteur aux multiples talents. Il a écrit plusieurs livrets d’opéra mais aussi d’autres textes sur des partitions de Grieg, Saint-Saëns et Ravel. Auteur d’une quinzaine de pièces de théâtre, boursier de La fondation Beaumarchais pour le théâtre et le lyrique, il a aussi écrit pour la radio et le cinéma ” Un moment de bonheur “, sélection officielle du festival de Venise, nominé aux Césars pour l’espoir masculin. Il a co-signé plusieurs adaptations de grands textes qui ont été enregistrées sur cd par Jean Rochefort, Jean-Pierre Cassel, Barbara Schultz, Elie Semoun, Pierre Richard, Jacques Gamblin et Charles Aznavour.

Nombreux sont les compositeurs qui se sont joints à ces différentes aventures : François Bou, Louis Sclavis, Thierry Fournie, Isabelle Aboulker, Vincent Paulet, Yassen Vodenitcharov, Vincent Bouchot, Frédérik Martin, Jean-François Alexandre, Valentin Castrier, Olivier Penard, Benjamin Attahir et Julien Joubert.

Il anime par ailleurs différents ateliers d’écriture.

Depuis sa rencontre avec Julien Joubert plusieurs œuvres ont vu le jour : Cache-cache, L’opéra des Vilains, Le petit Poucet, Barnabé Chanteclerc raconte Les belles aux bois dormants, Sud West side story, Barnabé Chanteclerc raconte Peer Gynt, Le songe d’une nuit d’été.

Il est l’auteur du spectacle des frères Joubert intitulé “Madame Gentille et le petit flûtiste de rien du tout“.

Jean-Luc-Moreau

Jean-Luc Moreau

Auteur

Jean-Luc Moreau (né à Tours en 1937) est l’auteur d’une dizaine de livres de poèmes, dont plusieurs destinés aux enfants (L’arbre perché, Editions ouvrières, 1980 ; La bride sur le coeur, Maison de Poésie, 1990 ; Poèmes de la souris verte, Hachette jeunesse, 1992 ; Poèmes à saute-mouton, ib. 2003 ; Donne ta langue au chat, Gautier-Languereau, 2005 ; Dans ma famille, ib, 2005).

Il a également publié des récits, des anthologies, ainsi que de nombreuses traductions. Mis en musique par Julien Joubert, 52 de ses textes ont été réunis en une fresque musicale et poétique, Heureux qui comme Alice, créée par la Chanterie de Lyon en 2014.

Autres fruits de leur complicité : une comédie musicale pour enfants, Vous aviez dit Carmen ?, créée par les élèves d’une école de Sucy-en-Brie et reprise depuis lors par d’autres chorales et une Fantaisie Chorale en trois volets : Thésée, dont la première partie a été créée par le chœur des Sittelles en juin 2015.

Hugo Zernati

Hugo Zernati

Auteur et metteur en scène

Hugo Zermati a été formé au Conservatoire d’arts dramatiques d’Orléans sous la direction de Jean-claude Cotillard, puis aux cours Florent. Après avoir joué à Paris dans des pièces comme Le Balcon, de J.Genet, Blanche Neige de R.Walser ou encore l’Histoire du communisme racontée aux malades mentaux de M.Visniec, il revient à Orléans et décide de passer une licence de Lettres modernes qu’il obtient en 2007.

Mais l’art dramatique n’est jamais loin, et Hugo Zermati travaille parallèlement avec la Cie de Christian Sterne (Les Fous de Bassan), mais aussi Philipe Lipchitz (Sub’Théâtre). La licence en poche, il décide finalement de se consacrer totalement au théâtre et obtient le rôle titre d’Ulysse dans la pièce éponyme de Christophe Thébault (Krizo théâtre), puis celui de Jack l’éventreur, écrit et mis en scène par Jérôme Marin.

Gael Lépingle

William Brunet

Percussionniste

Percussionniste touche à tout, William Brunet se passionne pour les musiques du monde et leurs traditions dès l’âge de 10 ans.
C’est d’abord à travers les percussions africaines qu’il découvre la musique et la possibilité d’un apprentissage oral. Il se perfectionne alors avec un Djembefola/conteur Malien (Blaise Analone). Depuis cette rencontre, les percussions et les poly-rythmies traditionnelles ont rempli son quotidien.
C’est alors qu’il multiplie les stages et les rencontres musicales autour des percussions et notamment les musiques cubaines et brésiliennes.
En 2007, il intègre le Campus des Musiques Actuelles de Valenciennes en parallèle du conservatoire de DUNKERQUE où il étudiera la batterie pendant une dizaine d’années jusqu’à l’entrée en CEPI.
Il joue alors avec « Mano Yovo » (trio de percussions) et « Les Cafés Renversés » (Chanson française) et parcourt les jam-sessions des Hauts de France afin de compléter et de métisser son jeu.
En 2010, il devient intervenant percussionniste dans différentes associations locales et transmet sa passion en partenariat avec les travailleurs sociaux qui utilisent sa pédagogie comme un support pour vulgariser l’apprentissage de la musique.
Curieux, il anime les bals Folks de la région, dirige une Batucada, et fait la rencontre de « La musique de Léonie » qui lui permet de monter des ensembles de percussions lors de stages autour des oeuvres du compositeur Julien Joubert.
Aujourd’hui, il travaille avec la compagnie IN ILLO TEMPORE au sein d’un trio de percussions et sculptures géantes de ballons en déambulation (LOCO BLOKO). Il organise un paysage sonore avec « les contes de la Hyène » de la compagnie RINGARD DE LUXE.
Il enseigne les percussions dans plusieurs écoles associatives/municipales des Hauts-de-France et joue dans les bals ou sur les scènes culturelles locales avec le BEAU MILO et son spectacle la « Java de Pétronille ».
floriane hanrot

Floriane HANROT

Chef d’orchestre

Floriane a suivi ses études au CRD d’Orléans puis au CRR de Tours et d’Aubervilliers-la Courneuve.

Elle est titulaire du DEM de contrebasse à cordes et de tuba.

Diplômée d’Etat de formation musicale et de contrebasse à cordes, elle enseigne au conservatoire de Blois (41)et à l’école de musique de Beaugency (45).

Passionnée par l’orchestre sous toutes ses formes, elle joue régulièrement avec l’Orchestre symphonique d’Orléans, l’Orchestre de l’inattendu, le Brass Band Val de Loire, le groupe Cocodrile Gumbo ainsi qu’en musique de chambre.

Floriane prend un immense plaisir à partager sa passion de la musique en dirigeant différents orchestres (harmonie, orchestre à cordes ou symphonique) à l’année ou plus ponctuellement sous forme de stages.

En 2020 elle rejoint l’équipe de la Musique de Léonie pour diriger les orchestres des stages d’été. Elle propose aux stagiaires instrumentistes de tous niveaux de monter un programme orchestral en lien avec le thème de la comédie musicale de Julien Joubert et encadre également des ateliers de musique de chambre.

Share This